Arrêt de la collecte de l’amiante

L’arrêt de la collecte de l’amiante a entraîné un certain nombre d’interrogations quant aux exécutoires disponibles sur le territoire pour ce déchet.

Vous trouverez ci-dessous divers éléments de réponses, pour mieux vous aider sur les conditions dans lesquelles il doit être procédé à l’élimination des déchets des ménages qui ne peuvent être éliminés dans les conditions ordinaires sans créer de risques pour les personnes ou l’environnement (Article R2224-27 Code Général des Collectivités Territoriales).

 

1 – Les installations accueillant de l’amiante :

De manière générale, les installations d’accueil pour les particuliers sont de deux types : les déchetteries et les centres d’enfouissement techniques. Les déchetteries acceptant l’amiante se raréfient au fur et à mesure que la règlementation devient contraignante, tout comme les centres d’enfouissement techniques.

Ainsi, un seul point de collecte existe à proximité du SIRMOTOM : la déchetterie professionnelle Dépolia (Z.I. les Renardières 77250 Ecuelles – 01 60 74 00 20). Elle accepte l’amiante des particuliers et des professionnels, selon le mode opératoire suivant :

           Le client – professionnel ou particulier – vient chercher un big bag afin de pouvoir conditionner son amiante dans le respect de la règlementation (les sacs de 1m x 1m sont à 15€ HT; les sacs de 2,5m x 2,5m à 35€ HT);
           Il ramène le big bag rempli à Dépolia. Le sac est ensuite pesé et tarifié (42 centimes par kilo).

 

2 – Les entreprises spécialisées : 

La phase de suppression de l’amiante est parfois complexe et peut entraîner le dégagement de poussières. C’est pourquoi, faire appel à une entreprise spécialisée reste souvent la solution la plus sécurisante.
De nombreuses entreprises sont spécialisées dans ce désamiantage. Leur intervention s’articule en deux temps : premièrement, un diagnostic, suivi de l’intervention en elle-même.

 

3 – Les aides :

Le diagnostic et les travaux concernant le désamiantage sont éligibles aux aides et subventions de l’ANAH (l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat), sous certaines conditions. Ces aides s’adressent aux ménages modestes.
En fonction des situations, des aides sont également disponibles sous certaines conditions auprès de la caisse de retraite du centre « Protection Amélioration Conservation Transformation de l’habitat » (PACT) ou de la CAF, afin de financer des travaux d’adaptation ou de rénovation.

 

Le SIRMOTOM