Cérémonie du 1er mai

CEREMONIE DU 1ER MAI : LES MEDAILLES DU TRAVAIL

Nous sommes réunis aujourd’hui 1er mai pour honorer certains de nos concitoyennes et concitoyens qui travaillent ou qui ont travaillé dans la même entreprise ou société. Cette fête se raré-fiera très vraisemblablement dans les années à venir, sachant que les nouvelles générations sont appelées à exercer différents métiers tout au long de leur carrière.
Savez-vous l’origine de cette journée du 1er mai ? Ce sont des ouvriers des Etats-Unis d’Amérique qui ont, en 1886, manifesté pour améliorer leurs conditions de travail. En 1889, l’internationale socialiste se réunit à Paris et adopte le 1er mai comme journée internationale des travailleurs. En 1890, ils arboraient alors un triangle rouge qui symbolisait leur triple revendication : 8h de travail, 8h de sommeil, 8h de loisirs.

En France toujours, en 1919, le Sénat ratifie la journée de 8h et fait l’année suivante du 1er mai, à titre exceptionnel, une journée chômée. En 1936, avec le front populaire, nous obtiendrons la semaine de 40h et 2 semaines de congés payés. En 1941, sous l’occupation allemande, le maréchal Pétain décrète le 1er mai comme « fête du travail et de la concorde sociale ». A partir de cette année-là, l’ex-pression « fête du travail » remplace l’expression « fête des travailleurs ». Le 30 avril 1947, cette mesure concernant le 1er mai est reprise par le gouvernement issu de la Libération.

Le 1er mai sera donc chômé, payé et se caractérise par une interdiction légale de travail sans réduction de salaire. Toutefois, l’appellation « fête du travail » reste une coutume et non une appellation officielle. Cette fête du travail, le 1er mai, est chômée dans la quasi-totalité des pays d’Europe à l’exception des Pays-Bas et de la Suisse. Dans le reste du monde, il est fêté en Russie, au Japon, en Afrique du Sud et en Amérique Latine. Aux Etats-Unis, où cette tradition est née, on célèbre ce jour « Le Labo Da » le premier lundi de septembre.

Vous me demanderez maintenant pourquoi la fête du muguet ? Le triangle rouge dont je vous parlais tout à l’heure, que portaient les salariés qui revendiquaient, sera vite remplacé par une fleur d’églantine rouge avant que le muguet avec un ruban rouge, ne le remplace plus tard. Le muguet représente une des fleurs du printemps, la fleur porte bonheur. Si on est superstitieux, un brin de muguet avec 13 clochettes porte bonheur et 13 ans de mariage sont les noces de muguet.

Ont été mis à l’honneur pour :

  • Médaille d’honneur du travail ARGENT est décernée à : Monsieur ANDRÉ David, Monsieur BÜYÜKKORKMAZ Véli, Madame COLAS Agnès, Madame GUILLAUME Corinne, Madame LE QUÉMENT Nadine, Monsieur MINGIEDI Vemba, Madame VIENNE Carole, Monsieur VIENNE Freddy.
  • Médaille d’honneur du travail VERMEIL est décernée à : Monsieur CHARBONNEAU Eric, Madame GARINO Phoulassamy.
  • Médaille d’honneur du travail OR est décernée à : Monsieur CHARBONNEAU Eric, Monsieur LEQUELLEC François, Monsieur MARCHAND Bernard, Monsieur POIRIER Hervé.
  • Médaille d’honneur du travail GRAND OR est décernée à : Madame BOTREL Dominique, Madame KESSLER Patricia, Madame PAULS Françoise.

 

modif 1

Histoire de Saint-Germain-Laval
Histoire de Saint-Germain-Laval Saint-Germain-Laval est un village atypique du sud Seine-et-Marne, situé aux confins de la Brie, constitué par la réunion d’une série de hameaux éloignés les uns des autres, autour d’un centre bourg qui lui a donné son nom. Pontville, ...

En 1 clic

Albums photos

Météo

Droits et démarches

Marchés publics

Comptes-rendus

TIPI

Menus

Contact

Pour recevoir toutes les infos de Saint-Germain-Laval

S'inscrire à la NEWSLETTER

Image newsletter